Gran Turismo 7 : « Une nouvelle fois, un formidable jeu de course »

Un nouvel opus de la saga « Gran Turismo » est toujours un événement dans le monde du jeu vidéo. Que vaut ce septième volet ? Réponse avec Brice N’Guessan, directeur de la rédaction de « Jeux Vidéo Magazine ».

Jeu iconique qui a passionné plusieurs générations de joueurs PlayStation, Gran Turismo fête cette année ses 25 ans, et revient pour un septième opus très réussi. Décryptage avec Brice N’Guessan de Jeux Vidéo Magazine.

Que donne ce Gran Turismo 7 ? Gran Turismo 7 est une nouvelle fois un formidable jeu de course. Le pilotage se veut réaliste, et que l’on soit néophyte ou expert on prend un immense plaisir. Ce jeu est aussi un véritable hommage à l’automobile puisqu’il propose de collectionner des voitures de 1929 à nos jours, et d’apprendre l’histoire des marques grâce à des musées intégrés au jeu. Bref, une véritable encyclopédie pour les joueurs et amoureux de la voiture.

C’est l’aboutissement d’une saga prometteuse dès ses débuts ? En 1997, quand le petit studio japonais Polyphony Digital, composé d’une quinzaine de développeurs, lance le premier épisode, il ne se doute pas encore qu’il va créer une véritable révolution dans le monde du jeu vidéo et de l’automobile. En l’espace de quelques années, il va connaître une ascension fulgurante. Gran Turismo est aujourd’hui la licence PlayStation la plus vendue de tous les temps, avec plus de 80 millions d’exemplaires.

Au lancement du premier épisode, son créateur, Kazunori Yamauchi, a un rêve secret ? Depuis des années il rêve en effet de faire des joueurs de Gran Turismo des pilotes professionnels. En 2008, il s’associe avec Nissan et organise la GT Academy pour dénicher les meilleurs joueurs de la planète qui devront prouver leur talent sur la console, mais également au volant de vraies voitures. Le résultat de cette expérience est incroyable !