Mario Strikers Football est de retour

Le célèbre jeu de football de Nintendo est de retour dans les bacs. Le nouveau jeu du studio est sorti depuis le 10 juin 2022. On l’a testé pour vous. Découvrez dans la suite de cet article nos premières impressions, les points positifs, mais également les axes d’améliorations que l’on a relevés.

C’est officiellement le retour de Mario Striker football, un choix logique pour le studio japonais quand on connaît l’engouement pour les jeux de sport ces dernières années. De plus, ce n’est pas la première fois que Nintendo s’attaque à ce type de jeu.

Un retour 15 ans après

Le studio développe des jeux de foot depuis des années. Ils ont notamment sorti :

  • le jeu Mario Smash Football en 2005 sur GameCube
  • le jeu Mario Strikers Charged Football, sorti en 2007

C’est ce dernier qui va marquer l’histoire de Nintendo. À l’époque, il est l’un, si ce n’est le premier jeu Wii à lancer la tendance du multijoueur massif. Des dizaines de milliers de joueurs se connectent quotidiennement pour s’affronter sur les terrains de la Wii. Une vraie révolution pour le studio à l’époque. En 2022, la licence revient avec Mario Strikers : Battle League Football et son lot de surprises.

Avec beaucoup de nouveautés

Le jeu vidéo a eu le temps d’évoluer ces 15 dernières années et le moins que l’on puisse dire c’est que cela se ressent sur le gameplay de ce nouveau Mario Strikers.

La tactique, les mouvements et la jouabilité

L’aspect tactique est détaillé, et les compétences et les habilités des personnages adaptables. Vous devez élaborer votre tactique de A à Z pour surprendre vos adversaires. Sur le terrain, le timing imposé sur chaque action en jeu est très bien conçu, les passes sont défendables et le système de défense est complet. Cependant, si les attaquants jaugent parfaitement tous leurs dribbles et leurs passes, alors il est impossible de les arrêter. Les attaques ultimes sont vraiment impressionnantes et les combos bien pensés.

Nintendo met l’accent sur la création et la prise de risque, en proposant un gameplay pensé vers l’attaque. Chaque personnage à des habilités différentes qu’il est possible de modifier.

Les accessoires

Les aptitudes des personnages se modifient grâce à des accessoires à ajouter sur eux. Les accessoires s’achètent contre des pièces que vous remportez au fur et à mesure des matchs victorieux. Chaque accessoire adapte les aptitudes du personnage, mais toutes ont un coût. Impossible de monter une caractéristique sans en baisser une autre. À vous de trouver les bons équipements adaptés au bon personnage pour performer avec votre équipe.

Un mode en ligne à demi-teinte

Alors que le mode en ligne était très attendu sur cet opus, il reçoit pour l’instant un avis mitigé. Il faut commencer par signaler que le contenu du jeu offline est vraiment maigre, ce qui nous incite à avoir des attentes élevées pour le mode multijoueur. La création de club dans le mode Club Strikers est plutôt bien pensé. Pour les coupes en revanche, le système est presque inutile, sans plus-value. De plus, on a quand même du mal à trouver des parties pour jouer en quatre contre quatre en ligne. Ce qui est censé être l’essence même de ce jeu.  

Alain

Alain